Preview Mass Effect 3

Publié le par Dragon d'Ambre

               Le dernier volet de la trilogie de Bioware s'apprête à fouler la planète Terre à partir du 9 mars prochain. Une démo mise en ligne le jour de la St Valentin nous a permis de nous faire une idée sur ce qui nous attend dans le mode solo mais également dans le tout nouveau mode multijoueur. Impressions.
 
 
 
LA TERRE EST MENACEE
 
 
 
               La démo nous donne accès à deux missions situées à deux moments éloignées l'un de l'autre du scénario pour une durée totale avoisinant tout de même l'heure de jeu. En sachant qu'on peut y ajouter le mode multijoueur jouable sur deux map jusqu'à la sortie du titre, on peut déjà dire que que Bioware a été plutôt généreux.
 
               Avant de commencer , un menu qui risque de dérouter les fans de la saga nous donne le choix entre 3 différents mode de jeu. Un mode Action qui comme son nom l'indique mise tout sur les combats et réduit la partie dialogues à de simples cinématiques. Bioware semble ainsi continuer à orienter la série vers l'action, mais nous sommes en droit de nous demander quel peut être l'intérêt d'un tel mode dans un jeu sensé être à la base un RPG. Le second mode est le classique jeu de rôles des deux premiers volets, et enfin le dernier, Histoire, mise tout sur le scénario en proposant des combats simplifiés.
 
              Passé ce choix un peu déroutant, nous pouvons ensuite choisir l'apparence et le passé de Shepard, sachant que ME3 proposera comme son prédécesseur d'importer sa sauvegarde du 2 pour automatiquement reprendre les choix du joueur au début de l'aventure. Le choix de la classe est également de la partie, mais aucun changement de ce côté là, aucun ajout ni aucun retrait, on reste en terrain connu.
 
               Attention aux légers spoilers qui vont suivre dans les prochaines lignes, surtout si vous n'avez pas joué aux deux premiers épisodes.
  ME3
 
               Nous nous retrouvons sur Terre juste avant l'invasion des Moissonneurs venus éradiquer toutes les civilisations de la galaxie. Shepard doit d'abord survivre à l'attaque avant de partir rallier toutes les autres races à bord du Normandy. Vu comme ça, le pitch semble léger, surtout après un Mass Effect 2 qui servait surtout de bouche-trou avant le grand final, mais c'est sans compter sur la maîtrise de Bioware qui nous livre encore du grand spectacle dès le début. La mise en scène fait en effet dans le grandiloquent hollywoodien avec des explosions et des scènes d'actions parfois convenues mais néanmoins efficaces. Sans oublier non plus certains moments reposant plus sur le pathos avec une musique façon piano et mélancolie, histoire de tirer une petite larme au joueur lors de scènes tragiques.
 ME3
 
              On retrouve également les personnages des autres volets dans la limite des choix que vous avez pu faire précédemment. Le casting complet semble déjà être impressionnant car à ces personnages déjà connus viennent aussi s'ajouter de nouveaux venus.
 
               Rien à redire donc sur la mise en scène ni même sur les graphismes qui semblent encore avoir gagné en qualité. En ce qui concerne le gameplay on se retrouve avec un Shepard encore plus agile que dans ME 2. Les combats sont encore plus nerveux mais pas de changement radical, en tous cas moins important qu'entre le premier et le second opus. Par contre la personnalisation des armes et équipements fait son grand retour après un deuxième épisode beaucoup trop simplifié dans ce domaine.Il en va de même pour l'arbre de compétence qui propose cette fois des choix alternatifs permettant de se spécialiser dans un domaine particulier comme par exemple les dégâts ou la défense. Encore un bon point pour l'aspect RPG du titre.
 ME 3
 
               Cette liberté accrue ne sera pas de trop pour survivre aux combats plus difficiles et ce même en mode normal. Les boss, dont nous avons un aperçu dans la deuxième partie de la démo demanderont en effet un sens certain de la stratégie pour éviter de trop voir l'écran de game over. Pas de panique cependant car nous pouvons recommencer au début du combat pour tenter une meilleure approche. La maîtrise du déplacement et de la couverture prennent ainsi une importance cruciale. Cela laisse augurer de sacrés défis pour les modes de difficultés plus importants, ce qui devrait ravir les amateurs de challenge.
   
 
 
L'UNION FAIT LA FORCE
 
 
  
              La démo propose en sus de ces deux niveaux solo deux maps issues du multijoueur, grande nouveauté de ME 3. Certains fans ayant crié à l'hérésie lors de son annonce par Bioware il convient de s'attarder un moment sur ce dernier pour voir de quoi il en retourne.
 
               Il s'agit ici d'un mode survie similaire au mode Horde de Gears of War ou du mode Survie de Modern Warfare 3. Il faut résister à des vagues ennemies de plus en plus puissantes en coopération jusqu'à quatre joueurs. Assez classique donc même si certains objectifs précis viendront ajouter un peu de piquant à certains moments, comme désamorcer des bombes dans un temps imparti, télécharger des données, etc...
 
              Chaque vague d'ennemi annihilée donne droit à des points d'expérience et des crédits supplémentaires. Ceux-ci pourront ensuite être utilisés pour améliorer les compétences de votre personnage, acheter de nouveaux équipements, armements et tenues, mais aussi personnaliser ses armes avec des mods comme dans le mode solo. La création et la customisation de son perso reste également dans l'ordre du classique, avec le choix de la race, du sexe, de la classe, et de l'apparence de l'armure.
 
              Au niveau du gameplay on retrouve peu ou prou le même que celui du mode solo, avec des ajouts inhérents à ce type de jeu comme le fait de pouvoir ranimer ses coéquipiers tombés ou le fait de pouvoir se réapprovisionner en munitions.
 ME 3
 
               Cela donne un multijoueur efficace et complet mais terriblement classique dans son approche. Comme l'a souligné Bioware, il reste complètement optionnel et ceux qui voudront se cantonner au mode solo sans toucher au multi le pourront sans problème. Cela reste un bonus agréable mais qui aurait pu y gagner avec un peu plus de créativité et d'originalité.
 

VERDICT :
 
Mass Effect 3 s'annonce comme une très bonne conclusion à la trilogie. L'évolution en douceur de la série continue et semble encore s'être bonifiée pour cet opus. Le solo promet d'être grandiose et de mettre le joueur face à des choix difficiles qui modifieront radicalement la fin de la saga. Le multi est un ajout sympathique mais manquant cruellement d'originalité et d'audace pour vraiment convaincre. Il ne reste plus qu'à attendre le 9 mars prochain pour profiter de la conclusion d'une saga incontournable.
 

Publié dans Previews

Commenter cet article